Assises nationales sur la vie chère : « une plaisanterie » selon Raymond Ndong Sima

l’ancien Premier ministre donne son avis sur les Assises sur la vie chère ©DR

Libreville, le 18 avril 2023-(Dépêches 241). Les Assises nationales sur la vie chère initiées par le gouvernement ne sont qu’une plaisanterie politique à quelques mois des échéances électorales, selon l’économiste et opposant au régime Raymond Ndong Sima. 

L’ancien Premier Ministre Raymond Ndong Sima s’est prononcé le weekend écoulé sur la volonté du gouvernement de faire baisser les prix à l’issue des travaux  des Assises nationales sur la vie chère. En effet, l’économiste et opposant au régime, a qualifié de « plaisanterie politique » lesdites assises qui se tiennent à quelques mois des échéances électorales.

« Je suis un économiste, il n’ y a qu’une seule façon de régler le problème de la vie chère, c’est de produire. C’est seulement si vous produisez que les prix peuvent baisser. Vous ne pouvez pas faire baisser les prix des choses que vous ne produisez pas. Ça c’est de la démagogie. », peste-il. En effet, le gouvernement promet de faire baisser les prix des produits qui touchent à l’alimentation et la restauration, au  logement et à la construction, à la  santé et à l’éducation, à la parafiscalité, à la fiscalité, et au transport.

Pour Raymond Ndong Sima, le gouvernement a en ligne de mire les futures échéances électorales. Le moment est donc tout trouvé pour enfumer les populations avec des promesses électoralistes.   « C’est une farce, c’est de la plaisanterie politique parce qu’on est à deux mois où trois mois de l’élection, on fait croire aux gens que voilà on va faire baisser les prix. Les prix baissent parce qu’on augmente la production. Il faut qu’on produise plus et pour produire plus il faut du temps. », a-t-il expliqué.

Pour rappel, le gouvernement a initié les Assises sur la vie chère afin de trouver des solutions à court, moyen et long terme pour lutter efficacement contre la cherté de la vie au Gabon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*