JUSTICE

Opération Scorpion : Renaud Allogho Akoue devant les juges le 3 août prochain

Selon plusieurs sources concordantes, Renaud Allogho Akoue comparaîtra devant les juges de la Cour criminelle spéciale le 3 août prochain. Proche de Brice Laccruche Alihanga, l’ancien Directeur général de la Cnamgs qui est incarcéré depuis près de 3 ans à la prison centrale, est poursuivi dans le cadre de l’opération mains-propres dénommée Scorpion.

Opération scorpion: «le bras de la justice ne tremble pas» et condamne Ike Ngouoni à 8 ans de prison ferme

Le verdict dans le procès opposant l’Etat gabonais à Ike Ngouoni Ayila s’est achevé hier avec pour épilogue la condamnation à 8 ans de prison ferme pour l’ex porte-parole de la présidence de la République. Il devra également payer 5 milliards de dommages et intérêts en raison des crimes commis contre l’Etat.

Procès Ike Ngouoni: les Bla-boys auraient «frappé» les milliards dans le compte privé d’Ali Bongo

C’est là une des curieuses révélations du procès de l’ancien porte-parole du président de la République. Devant la Cour criminelle spéciale depuis hier, pour répondre des accusations de détournements de fonds publics, Ike Ngouoni a indiqué que les fonds détournés ne provenaient pas du trésor public mais d’un compte privé du président de la République chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba. Un compte supposément alimenté par le trésor public dans lequel Brice Laccruche Alihanga et ses BLA-BOYS se sont servis avec aise et abondance. 

Opération Scorpion : les aveux de Ike Ngouoni ont été extorqués sous l’effet de la torture à la DGR

C’est ce qu’a révélé Ike Ngouoni, ancien porte-parole de la Présidence de la République au premier jour de son procès devant la Cour criminelle spéciale. La justice aurait tenté de lui extorquer sous l’effet de la torture, des aveux visant à incriminer d’avantage Brice Laccruche Alihanga, ancien Directeur de cabinet d’Ali Bongo, aujourd’hui incarcéré à la prison centrale de Libreville.

Opération Scorpion: Après Tanasa, Ike Ngouoni devant la Cour criminelle spéciale ce 25 juillet

Quelques jours seulement après le procès à révélation de Christian Patrichi Tanasa, c’est un autre proche des proches de Brice Laccruche Alihanga qui est attendu ce jour, pour son procès devant la Cour Criminelle dans le cadre de l’opération Scorpion. En plus des chefs d’accusation des détournements de fonds et autres, Ike Ngouoni Ayila devra répondre des faits de tentative supposée de coup d’État, à travers son implication dans la venue au Gabon d’un commando des forces spéciales françaises.

Achat du siège de la GOC: Arnauld Engandji aurait décaissé 12 milliards pour des immeubles ne valant en réalité que 3 milliards

C’est là une des révélations fracassantes faites pendant le procès Tanasa devant la Cour criminelle spéciale dans le cadre de l’opération Scorpion. Interrogé sur les dérives et détournement au sein de la Gabon Oil Company, l’homme a révélé qu’au delà des 42 milliards détournés, l’ancien DG de la GOC, Arnauld Calixte Engandji aurait acquis le siège de la société et effectué des travaux à hauteur de 12 milliards, quand selon un expert, les immeubles n’auraient coûté en réalité que 3 milliards.

Procès Tanasa: Arnaud Engandji et les suspicions d’une «frappe» de 42 milliards à la GOC

C’est l’une des intrigues et des curiosités nées du procès de Patrichi Tanasa, ancien ADG de Gabon Oil Company pendant son procès devant la Cour Criminelle spéciale pour répondre des crimes de détournements de fonds, de complicité de détournement de fonds publics et Blanchiment de capitaux. Un procès durant lequel le nom de Arnaud Calixte Engandji Alandji, Directeur Général de la GOC avant Tanasa a été cité abondamment avec en point d’orgue un détournement supposé de 42 milliards de Fcfa, introuvable dans le compte de la GOC au moment de la prise de fonction de l’accusé.