Opération Scorpion : Renaud Allogho Akoue devant les juges le 3 août prochain

Renaud Allogho risque la reclusion criminelle ©DR

Libreville, le 27 juillet 2022 (Dépêches 241). Selon plusieurs sources concordantes, Renaud Allogho Akoue comparaîtra devant les juges de la Cour criminelle spéciale le 3 août prochain. Proche de Brice Laccruche Alihanga, l’ancien Directeur général de la Cnamgs qui est incarcéré depuis près de 3 ans à la prison centrale, est poursuivi dans le cadre de l’opération mains-propres dénommée Scorpion. 

Après Patrichi Tanasa et Ike Ngouoni, un autre BLA-Boys comparaîtra le 3 août prochain devant le Cour criminelle spéciale de Libreville. L’ancien Directeur général de la Caisse nationale d’assurance maladie et de sécurité sociale est accusé d’avoir détourné un montant de 17 milliards de FCFA lorsqu’il était aux affaires. 

Devant la même Cour criminelle spéciale, Patrichi Tanasa et Ike Ngouoni, tous deux proches de Brice Laccruche Alihanga, au même titre de Renaud Allogho Akoue, avaient été condamnés respectivement à 15 ans et 8 ans de réclusion criminelle assorties de lourdes amendes pour des faits de détournements de deniers publics et de blanchiment de capitaux. Toute chose qui donne une indication sur l’issue du procès de l’ancien patron de la Cnamgs. 

Renaud Allogho Akoue avait été incarcéré à la prison centrale de Libreville quelques semaines après le lancement de l’opération scorpion. Une opération mains-propres dirigée par les autorités judiciaires et qui avait conduit plusieurs proches de Brice Laccruche Alihanga en prison. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*