Création de l’Union Nationale Initiale: Gondjout sommé de s’expliquer au risque de se faire radier

Maxime Ebeyard Zima, secrétaire exécutif a saisi Paul-Marie Gondjout aux fins d’explication sur la création de l’UNI © DR

Libreville, le 27 juillet 2022 (Dépêches 241). Moins d’une semaine après la création de l’Union nationale initiale (UNI), branche dissidente de l’Union nationale (UN), Maxime Ebeyard Zima, secrétaire exécutif de la formation politique de l’opposition, a au travers d’une lettre, exigé des explications à Paul-Marie Gondjout, chef de file des frondeurs.

C’est désormais la guerre au sein de l’Union Nationale. En effet, suite à la création de l’Union nationale initiale (UNI), Maxime Ebeyard Zima, Secrétaire exécutif de l’UN, a adressé un courrier dans lequel, il a sommé Paul-Marie Gondjout, figure de proue de cette aile dissidente, d’apporter des clarifications. « Le 23 juillet, le Bureau provisoire de l’Union nationale initiale a été rendu public. Votre nom figure sur la liste des membres de ce bureau national provisoire. En ma qualité de Secrétaire exécutif de l’Union nationale je vous adresse la présente demande de clarification » a écrit Maxime Ebeyard Zima. 

LIRE AUSSI: Union Nationale: Paul-Marie Gondjout crée une branche dissidente dénommée UNI

Prenant appui sur l’article 6 alinéa 3 des statuts de l’Union nationale, le Secrétaire exécutif du parti cher à André Mba Obame, a rappelé dans sa lettre, que l’appartenance à l’Union nationale est exclusive de toute adhésion à un autre parti politique. En conséquence, Maxime Ebeyard Zima, a souligné que si Paul-Marie Gondjout était effectivement membre de l’Union nationale initiale, il serait de facto exclu de l’UN. « Sans réponse rejetant l’appartenance à ce parti, je me trouverai dans l’obligation votre radiation et par conséquent la perte de votre qualité de membre de l’Union nationale  » a-t-il poursuivi. 

Il y a quelques jours, des élus locaux qui dénonçaient la gouvernance de Paulette Missambo, avaient décidé de créer une branche dissidente dénommée Union nationale initiale. Une branche dirigée par Paul-Marie Gondjout, lequel a jusqu’au 30 juillet pour donner une réponse à Maxime Ebeyard Zima. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*