Partis politiques : Hervé Patrick Opiangah à l’écoute des populations du Trois quartiers

HPO a échangé avec ses compatriotes ©DR

Libreville, le 23 juillet 2022 (Dépêches 241). À l’invitation des jeunes du 1er arrondissement de Libreville, Hervé Patrick Opiangah s’est rendu ce samedi aux Trois quartiers. Le Président de l’Union pour la Démocratie et l’Intégration Sociale (UDIS), est venu écouter les doléances des populations de cette circonscription, avant de prodiguer des précieux conseils aux jeunes victimes du chômage et de l’oisiveté. 

C’est dans une ambiance festive et conviviale, qu’Hervé Patrick Opiangah a été reçu ce samedi aux Trois quartiers dans le 1er arrondissement de Libreville. L’homme politique, était l’invité des jeunes de cette circonscription, qui ont souhaité partager avec lui, leurs difficultés quotidiennes, mais surtout lui soumettre quelques doléances. « Monsieur le Président nous vivons dans la précarité car nous n’avons pas d’emploi. C’est la raison pour laquelle nous souhaitons avoir accès à des formations professionnalisantes et autonomisantes » a déclaré Karl Maïssa, le représentant des jeunes. 

Dans le même ordre idée, Clément Ndong Aboghe, porte-parole des sages, a pour sa part axé son intervention sur l’épineuse problématique des pensions retraites. « La politique c’est aussi s’occuper des maillons faibles de la société. Monsieur le Président, intercéder auprès des autorités afin que celles-ci prêtent une oreille attentive à la situation des retraités qui sont aujourd’hui précarisés » a-t-il affirmé. 

Des messages qui ont été suivis par l’intervention de Michelle Okoumba, principale initiatrice de la rencontre, qui a quant à elle décliné la vision de l’Union pour la Démocratie et l’intégration Sociale. « Citoyens, citoyennes. L’Union pour la Démocratie et l’Intégration Sociale préconise de faire la politique autrement par l’économie et le social » a-t-elle clamé. 

Les populations se sont déplacées massivement pour écouter le message de Hervé Patrick Opiangah ©DR

Enfin, prenant la parole en dernière position, Hervé Patrick Opiangah a tenu avant toute chose à remercier les populations pour l’accueil chaleureux qui lui a été réservé, avant de placer son discours sous le sceau de la vérité. « J’aime dire la vérité, même si elle peut heurter. M’autorisez-vous à dire la vérité ? » a-t-il questionné. Ayant reçu l’accord de l’assistance, le président de l’Union pour la Démocratie et l’Intégration Sociale s’est refusé de faire des fausses promesses. « Je ne suis pas venu vous dire que je peux construire des routes, ou assainir toutes les voies c’est de la responsabilité de l’Etat » a-t-il signifié. 

En revanche, le leader politique qui a réaffirmé son ancrage dans la majorité, a invité les jeunes à se prendre en main et à être acteurs de leurs propres destinées. « La vie est difficile mais nous ne devons pas pour autant baisser les bras. Chers jeunes vous devez vous battre pour améliorer votre quotidien » a soutenu HPO. Répondant à la préoccupation concernant les pensions retraites, Hervé Patrick Opiangah a promis de se tenir aux côtés des retraités qui méritent d’être soutenus au regard des efforts qu’ils ont accomplis pour la construction du Gabon. « Des hommes du 3ème âge en détresse, ce n’est pas bon pour la société. La politique doit avoir une dimension humaine c’est la raison pour laquelle je me tiendrais toujours à l’écoute des préoccupations des retraités » a-t-il souligné. 

Pour conclure, Hervé Patrick Opiangah a promis de recevoir très prochainement les populations qu’il a invité à s’organiser en associations. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*