Front social : les retraités organisent un sit-in devant le siège du Parti Démocratique Gabonais

les retraités souhaitent une réaction du PDG ©DR

Libreville le 20 juillet 2022 – (Dépêches 241). Les retraités civils et militaires clochardisés et marginalisés par le gouvernement depuis mois ont tenu un sit-in devant le siège du Parti Démocratique ce mardi 19 juillet 2022. Reçu par ladite formation politique, les leaders qui accompagnaient les retraités ont salué la teneur des discussions avec le parti dirigé par Steeve Nzegho Diecko dont le directeur de cabinet a promis de saisir dans les plus brefs délais les plus hautes autorités de la République que sont le Premier ministre et le Chef de l’Etat. 

Les paroles du secrétaire général du Parti Démocatique Gabonais ne sont manifestement pas entrées dans les oreilles d’un sourd.  Steve Nzego Diecko, le 8 juillet dernier, avait déclaré, à l’occasion du départ en retraite de 37 agents, qu’avec lui «  un retraité du PDG ne sera plus jamais un maltraité », avait-il indiqué. 

Conscient de ce que la question des retraites est un sujet apparemment important pour le patron du PDG, c’est donc en toute logique que les retraités ont fait le choix du sit-in devant le siège de Louis dans l’espoir de trouver un interlocuteur sensible à leurs revendications. « Que nous soyons opposants ou acteurs de la société civile, il faut savoir qui est notre véritable interlocuteur pour trouver des solutions aux problèmes des gens que nous sommes censés défendre »  a d’ailleurs déclaré Ghislain Malanda  au sortir de l’entretien avec le PDG. 

Des échanges qui ont manifestement été positifs et porteurs d’espoirs pour la situation des retraités en ce qu’ils ont trouvé une oreille attentive qui a notamment reconnu  « Nous avons eu des échanges très enrichissants. Ils reconnaissent honnêtement que les choses vont très mal. Et je pense ici que nous avons cogné à la bonne porte. La situation des retraités est l’une des plus sensibles du pays actuellement » a ajouté Ghislain Malanda. 

Ce dernier d’indiquer enfin que des actions seront entreprises dans les prochains par le Parti Démocratique Gabonais, lequel en sa qualité de « parti Etat » dispose de tous les leviers, armes et mécanismes pour trouver un épilogue à cette situation qui n’a que trop duré. « Dans les heures qui suivent nous allons préparer tous les dossiers. Nous avons convenu que dans les heures qui suivent, ils vont saisir premièrement le PM puis le Président de la République parce qu’il y a des pesanteurs et des blocages », a-t-il conclu. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*